Quand on honore la liberté


Je suis sorti de pas vos magnifiques rivages pour profiter d’une détente heureuse – je suis sorti non pas en utilisant l’intention de recueillir des triomphes de la différence individuelle, mais simplement parce qu’un humble pétitionnaire, au nom de mon pays, comme sa clé constitutionnelle ouvertement sélectionnée, humblement pour implorer votre généreux soutien; puis c’est à cet objectif particulier que je consacrerai à chaque fois de mon temps, en utilisant beaucoup plus d’assiduité, avec beaucoup plus d’agitation, car chaque minute peut apporter un rapport écrit des occasions qui peuvent me contacter hâtez-vous à ma place sur la zone de lutte, où une grande et, je l’espère, la toute dernière bataille se déroulera probablement entre la liberté et le despotisme – un instant noté par le doigt du Seigneur pour être si proche de cela chaque heure de retard de ce soutien peut s’avérer fatalement désastreux pour l’humanité opprimée. Et, ayant ainsi déclaré que ma place deviendrait celle d’un simple pétitionnaire au nom de ma nation opprimée, permettez-moi de vous demander respectueusement: Ne regrettez-vous pas de vous être rangé sur le haut de la page avec cette fantastique réception, inégalée à travers l’histoire ? Je dis sans précédent à travers l’histoire, même si je comprends que les pères ont accueilli Lafayette d’une manière comparable; mais Lafayette a connu de puissantes demandes de reconnaissance envers votre pays. Il s’est battu à l’intérieur de vos stands pour la liberté et la liberté; et, ce qui était néanmoins beaucoup plus, dans l’heure du besoin, il était le lien web de votre connexion amicale avec la France – une connexion dont résultaient deux flottes françaises de plus de trente-huit à dix hommes de bataille et 3 milliers de braves hommes, qui ont combattu région par partie avec vous en opposition à Cornwallis, avant Yorktown; la précieuse idée de cadeau de 20 à quelque 4 milliers de mousquets; un prêt de dix-neuf énormes sommes d’argent; ainsi que les traités préliminaires de votre propre paix glorieuse négociés à Paris par votre immortel Franklin. J’espère que les Américains, maintenant eux-mêmes dans la condition heureuse d’aider ceux qui ont besoin d’aide, comme en eux-mêmes avaient besoin d’aide, garderont à l’esprit ces faits; et vous, les habitants de New York, vous allez finir par être les Lafayettes de Hongrie. Lafayette a eu des états fantastiques que vous appréciez et sympathisez, ayant dit que je n’en ai pas. J’ai émergé un humble pétitionnaire, sans autres prétentions par opposition à celles dans lesquelles les opprimés ont besoin de la sympathie des hommes libres qui ont le pouvoir d’aider, avec toutes les déclarations que les malheureux ont à satisfaire, ainsi que les opprimés à la protection des droits appropriés sans fin ainsi que des droits individuels. En un mot, je n’ai guère d’autre promesse que celles où le principe opprimé de la flexibilité doit venir en aide à la liberté victorieuse.



Hôtels: la croissance par l’intimité


Peu de temps après avoir travaillé dans le domaine de l’entreprise pendant plus de 30 ans, au cours desquels il a fondé KPMG en Inde, Ravi Ramu a ouvert un hôtel-boutique, Primrose Cottages, avec son épouse à Chikmagalur, une ville calme connue pour ses domaines de caféine, à 150 kilomètres à l’est. de Mangalore. Ramu affirme qu’il a voyagé dans 20 pays, mais son lien avec le fait de résider dans des lodges, principalement des magasins de marque, n’est même pas proche de la satisfaction. «Après mes vacances, je ne souhaite pas voir le temps de dormir ou de me lever. Si je suis contrôlé par les règles du complexe, ce ne sont pas que des vacances. Nous ne payons pas avec les narines adhérer à une liste supplémentaire de réglementations », affirme-t-il. La première promesse de Ramu à la compagnie est le fait qu’il aidera la nourriture à tout moment de la journée. « Nous ne voulons pas que les individus se précipitent pour se nourrir. Les hôtels-boutiques sont une question de mobilité. Placer du marbre cher ou dépenser de l’argent pour des éviers de cuisine élégants et des meubles anciens est accessoire. Le luxe vient de l’état d’esprit », affirme-t-il. Primrose Cottages est l’une des rares propriétés parsemant le panorama des hôtels de luxe du pays. L’Inde devrait posséder plus de 350 magasins de haute qualité; sur le, environ 30 seront luxueux. C’est minuscule en comparaison avec les grands magasins hôteliers où chaque marque a un certain nombre de composants. À titre d’illustration, les plus beaux hôtels du monde il y a environ 75 complexes Radisson en Amérique dans le portefeuille d’actions de plus grande taille du groupe de personnes Carlson Rezidor Accommodation. Au fil des ans, ces stations spécialisées se sont taillées une niche de marché pour leurs propres raisons, attirant des touristes exigeants qui souhaitent un espace enchanteur et privé. «Les grands magasins sont souvent impersonnels, dès que vous êtes resté dans un, vous êtes resté du tout», affirme Jaisal Singh, fondateur & amp; Chief Exec de SUJN, qui comprend 5 attributs de boutique les mieux notés, qui incluent Jawai, initialement léopard lodge de l’Inde. Chaque station balnéaire est construite près d’un style. Les styles les plus populaires incluent les palais historiques et les énormes havelis (ou bungalows) en utilisant un quotient patrimonial riche. Ensuite, il y a en fait des hôtels faits autour de la faune, du bien-être, des plantations de café gastronomiques et du mode de vie côtier. Le design peut être standard ou moderne, mais chacun d’entre eux met l’accent sur la personnalisation, avec des traditions communautaires, des fonctionnalités extravagantes, par exemple un service de majordome privé, des hébergements de vacances swish et des membres du personnel chaque ratio d’invités. «Les vacanciers essaient de trouver des occasions réelles et remarquables. Les pavillons de luxe autonomes produisent l’authenticité qui permet aux voyageurs de vivre comme les autochtones», déclare Arpit Pant, directeur régional (Asie du Sud et Midsection Est), Hébergement et hôtels privilégiés ( PHAndamp; R), qui fournit la publicité et le marketing, les revenus et la dévotion aident à acheter des hébergements à travers le monde. Pensez à Suryagarh, un hôtel-palais-fort à Jaisalmer et faisant partie de PHAndamp; R, qui a organisé des activités pour les amis pour se plonger seuls dans les coutumes du quartier. Votre propriété est une porte d’entrée vers la friche de Thar tout en offrant des installations comme Akhara (cœur d’exercice), Neel (piscine), Taash (carte de voeux et salle de billard), Rait (spa) et Relaxing (yoga), en plus des aventures comme le VTT , safari à dos de chameau, recherche d’option de soie et chemin de chudail – une nuit qui génère des endroits de votre communauté dans lesquels les esprits sont censés errer.



Le crime des agences de notation


Plus ça change -J’ai finalement rattrapé The Big Short lors d’un récent vol transcontinental. N’avons-nous rien appris de la grande crise financière? Il y a une créature assez nouvelle et populaire dans la ville festive des titrisations: les obligations de prêts garantis pour l’immobilier commercial. » Ces CLO sont des obligations adossées à des prêts transitoires immobiliers commerciaux à risque », tels que des prêts pour réparer des centres commerciaux, des immeubles à appartements délabrés, etc., dans l’espoir que la propriété produira ensuite des revenus locatifs plus élevés. Le prêt est basé sur cet espoir de trésorerie plus élevé. Mais ce calcul pourrait être faux. Et les prêteurs veulent décharger ce risque. Ils regroupent donc les prêts dans des CLO immobiliers commerciaux. Les CLO immobiliers commerciaux sont un croisement entre une garantie adossée à des hypothèques commerciales (CMBS), qui est adossée à des hypothèques sur des tours de bureaux, des centres commerciaux, des immeubles d’appartements, des logements étudiants, etc. et un CLO, qui est adossé à des prêts aux entreprises notés à la poubelle. Ces CLO de l’immobilier commercial sont donc les sœurs les plus risquées de CMBS. Les banques qui étendent ces types de prêts transitoires à risque pour l’immobilier commercial tentent de décharger ce risque aux investisseurs en titrisant ces prêts en obligations de qualité que les banques d’investissement vendent ensuite à des investisseurs, principalement des investisseurs institutionnels tels que des fonds de pension. Les titres structurés, y compris les CLO de l’immobilier commercial, ont des tranches qui prennent la première perte – les rehaussements de crédit »- et qui ont la cote de crédit la plus basse. Les investisseurs des tranches les mieux notées sont protégés par les investisseurs des tranches les moins bien notées qui subissent la première perte. Ainsi, les tranches supérieures peuvent être notées triple A, même si la dette qui soutient le titre est très risquée. Plus les tranches qui subissent les premières pertes sont importantes, plus les investisseurs bénéficient d’une protection supérieure. Jusqu’ici tout va bien. Le défi pour les émetteurs est de savoir comment obtenir une plus grande partie de ces tranches pour obtenir des notations de crédit de qualité supérieure, bien que, par définition, cela réduirait la protection de ces tranches fournie par les tranches de notation inférieures restantes. La solution: faites du shopping jusqu’à ce que vous trouviez l’agence de notation de crédit qui promet les cotes de crédit les plus élevées. Les agences de notation ont réagi aux pressions de la concurrence en modifiant leurs critères de notation des CLO immobiliers commerciaux afin de battre les autres agences de notation et de décrocher. Et l’entreprise est en plein essor. En 2019, les banques ont déchargé 21,4 milliards de dollars de CLO en immobilier commercial aux investisseurs, contre moins de 1 milliard de dollars en 2012, selon le Wall Street Journal, citant des données de TREPP, qui suit CMBS. Les agences de notation qui concurrencent le plus activement pour évaluer ces CLO immobiliers commerciaux sont Kroll Bond Rating Agency, DBRS Morningstar (après que Morningstar a acquis DBRS en juin de cette année) et Moody’s. Ils sont payés par l’émetteur des obligations. Et les émetteurs veulent les meilleures notes sur la plus grande partie des obligations. C’est là que le shopping commence. Selon le WSJ, les banques approchent les agences de notation avec un accord spécifique. Les agences de notation fournissent ensuite une rétroaction initiale »sur la façon dont elles évalueraient les obligations, et les banques peuvent voir quelle agence fournirait les notes de crédit les plus élevées, et elles embauchent ensuite les entreprises en fonction de cette rétroaction. Pour obtenir plus de cette activité, deux des agences de notation ont modifié les critères de notation des CLO immobiliers commerciaux. Kroll a changé ses critères en 2017. Le WSJ: Une comparaison de l’ancienne méthodologie de Kroll et de sa nouvelle montre que l’entreprise a assoupli certains tests de résistance des loyers et de l’occupation des prêts hypothécaires finançant les immeubles d’habitation multifamiliaux – une grande partie du marché de ces prêts. Cela pourrait donner des notes plus élevées, selon les analystes actuels et anciens des notes. DBRS, après avoir été dépassé, a modifié ses critères en mars 2019. Le WSJ: Selon Erin Stafford, responsable de l’analyse des titres adossés à des créances hypothécaires commerciales en Amérique du Nord, le changement a inclus un nouveau modèle de notation qui attribue une probabilité de défaut plus faible aux immeubles multifamiliaux qu’aux autres types de propriétés. Elle a déclaré que le nouveau modèle a été mis en œuvre en raison de son pouvoir prédictif plus élevé, et non en raison de considérations commerciales. Ceci est familier de manière obsédante à la précrise du comportement des anciennes agences », a déclaré le chef du groupe immobilier de Kroll, Eric Thompson, au Commercial Mortgage Alert en juin, accusant DBRS d’assouplir les normes de notation afin d’obtenir l’entreprise et les frais, après que Kroll eut lui-même a changé les critères en 2017. Morningstar, après avoir acquis DBRS, a déclaré que DBRS Morningstar utiliserait les nouveaux critères de DBRS, qui étaient, selon le WSJ, généralement considérés comme moins conservateurs que ceux de Morningstar. » DBRS est une organisation apprenante »qui met à jour sa méthodologie pour incorporer de nouvelles données et approches analytiques, a-t-il déclaré au WSJ. D’autres agences de notation font probablement de même. » En d’autres termes, la course vers le bas est lancée. Et c’est ainsi que cela fonctionne dans la pratique, selon le WSJ: Un prêteur immobilier a acheté les trois agences de notation au printemps dernier pour évaluer les huit tranches d’un CLO immobilier commercial. Moody’s dans ses commentaires au prêteur a déclaré qu’environ la moitié des tranches seraient notées triple-A; il a été embauché pour évaluer une seule des tranches. Kroll dans ses commentaires au prêteur a déclaré qu’environ 61% des tranches seraient notées triple-A; il a été embauché pour évaluer une poignée de tranches. DBRS a déclaré dans ses commentaires que les deux tiers seraient notés triple-A; il a été embauché pour évaluer les huit tranches. La victoire de DBRS est survenue après avoir modifié ses critères de notation, ce qui a donné à plus de tranches la meilleure note, amincissant ainsi le coussin d’absorption des pertes pour les tranches notées triple A. Et cette évaluation des achats est une pratique standard de l’industrie. Selon les données de Commercial Mortgage Alert, citées par le WSJ: En 2017, DBRS a mené le jeu de notation CLO immobilier commercial en obtenant 10 des 18 transactions totales. En 2018, Kroll a remporté le match en obtenant 21 des 25 offres totales; après avoir changé ses critères en 2017, en réponse à se faire encombrer par DBRS cette année-là. En 2019, depuis la modification de ses critères en mars, DBRS a obtenu 16 des 24 transactions totales. Kroll n’a obtenu que 9 offres. L’une des transactions où DBRS a remporté un contrat était un CLO immobilier commercial de 650 millions de dollars vendu par Arbour Realty Trust Inc. en mai. En vertu de ses nouveaux critères, DBRS a émis des notations de qualité supérieure sur une si grande partie du CLO qu’une perte de seulement 14,5% des prêts sous-jacents mangerait à travers le coussin de protection contre les pertes; toute perte supplémentaire grugerait les tranches d’investissement. Ceci est en baisse par rapport à un coussin de protection contre les pertes de 21,5% par rapport à une transaction similaire conclue par Arbour que DBRS avait notée en 2018 avant de modifier ses critères. Le marché des CLO immobiliers commerciaux n’est qu’un petit segment de titres structurés immobiliers commerciaux, mais les pressions sont les mêmes: pour battre les autres agences de notation et obtenir des offres et des frais, les agences de notation offrent des notes plus élevées sur les dettes plus risquées. Et tout le monde est content. Les agences de notation qui obtiennent l’accord sont satisfaites car elles obtiennent les frais. L’émetteur est heureux car l’accord a obtenu des cotes de crédit plus attrayantes. Et les investisseurs sont heureux car ils ont pu acheter des titres très bien notés adossés à des prêts transitoires commerciaux et immobiliers risqués, ce qui est un truc chaud, et ils ne se soucient pas vraiment du coussin de protection contre les pertes d’éclaircie car il n’y a jamais être un autre défaut et parce qu’ils sont trop occupés à courir après le rendement.



3ème Conférence maritime d’Oslo


Deux âges de raids vikings dans l’Union européenne ont cessé de poursuivre l’adoption du christianisme par le roi Olav TRYGGVASON en 994; la transformation de votre royaume norvégien s’est produite au cours des prochaines années. En 1397, la Norvège a été absorbée dans une union avec le Danemark qui a duré beaucoup plus que plusieurs centaines d’années. En 1814, les Norvégiens ont résisté à la cession de leur pays à la Suède et ont appliqué une toute nouvelle constitution. La Suède a ensuite pénétré la Norvège mais a accepté de laisser la Norvège garder toujours sa constitution en échange de la prise de l’union au sein du roi suédois. Le nationalisme croissant pendant les années 1800 a déclenché un référendum de 1905 donnant à la Norvège son indépendance. Malgré le fait que la Norvège soit restée naturelle dans la Première Guerre mondiale, elle a subi une perte de poids importante à sa livraison. La Norvège a proclamé sa neutralité au début de la Seconde Guerre mondiale, mais a cependant été engagée pendant cinq ans par l’Allemagne nazie (1940-45). En 1949, la Norvège a abandonné la neutralité et est devenue membre de l’OTAN. La percée d’huiles essentielles et de carburants dans les mers adjacentes dans les années 1960, a amélioré la situation économique de la Norvège. Lors des référendums organisés en 1972 et 1994, la Norvège a refusé de s’inscrire dans l’UE. Les préoccupations nationales importantes concernent l’immigration et l’incorporation de minorités raciales, le maintien de la protection sociale considérable du pays sur le Web en ayant une population vieillissante croissante et le maintien de la concurrence monétaire. La terre est richement dotée d’actifs naturels tels que l’huile essentielle et l’essence, les fruits de mer, les bois et les minéraux. La Norvège est un fabricant de premier plan ainsi que le deuxième exportateur mondial de produits de la mer, juste après la Chine. Le gouvernement fédéral gère les actifs pétroliers du pays grâce à un contrôle important. L’industrie pétrolière offre environ 9% des tâches, 12% du PIB, 13% des revenus de votre État et 37% des exportations, comme l’indiquent les devis officiels nationaux. La Norvège figure parmi les principaux exportateurs d’essence au monde, bien que la production d’huile essentielle se situe près de 50% en dessous de son optimum en 2000. La production de gaz, alternativement, a plus que doublé depuis 2000. Même si la fabrication de gaz est traditionnellement réduite, elle a augmenté en 2016 pour atteindre 3e saison séquentielle en raison de la fabrication plus élevée des zones de travaux pétroliers actuelles ainsi que de nouvelles zones approchant à la source. La production d’électricité des ménages norvégiens repose presque entièrement sur l’hydroélectricité. En prévision d’une éventuelle baisse de la production de pétrole et de carburant, la Norvège enregistre les bénéfices express des activités du secteur pétrolier du plus grand fonds monétaire souverain du monde, d’une valeur supérieure à 1 billion de dollars à la fin de 2017. Pour aider à harmoniser les finances publiques chaque année, les entités gouvernementales suivent un «principe financier», qui stipule que l’investissement des bénéfices provenant des achats de pétrole et de fonds devrait correspondre au niveau réel attendu de redonner sur le compte, une somme qu’il cite est durable dans le temps. En février 2017, le gouvernement américain a révisé à la baisse le prix attendu du profit de votre compte de 4% à 3%.



D’Apple à Google, comment énoncer une stratégie d’entreprise qui marche


Je suis récemment allé à un séminaire international pour aborder la méthode d’entreprise. Avez-vous déjà enquêté sur une image d’événement de rivaux populaires et réfléchi à ce qu’ils auraient pu envisager s’il avait été cassé? Une photo de 1998 de Monthly Bill Gateways, Andy Grove et Steve Tasks – les PDG de Microsoft, Intel et Apple, respectivement, à l’époque – prise à un moment donné de la publication, offre des repas importants à considérer: Ils étaient de solides rivaux de l’entreprise pendant le temps, et 3 gars totalement différents qui ont tous géré la société de différentes manières. Aucun n’est allé à l’institution de l’organisation, aucun n’a reçu de formation en gestion. De quoi ont-ils même parlé? Cependant, ces 3 dynamos ont beaucoup de points communs en ce qui concerne la méthode, l’exécution et l’esprit d’entreprise. Leurs parallèles, créés au cours de la période de leurs occupations, ajoutent jusqu’à 5 instructions évidentes pour l’autorité de l’entreprise. David B. Yoffie et Michael A. Cusumano ont pu distiller ces réglementations autour de 3 décennies d’approche pédagogique à Harvard et à la Massachusetts Institution of Technology. Ils se sont également inspirés d’entretiens d’embauche réalisés chez IBM, Apple et Microsoft datant de 1987. Afin que vous puissiez déterminer ce qui a produit Gateways, Grove et Work tick, un bref résumé biographique de chaque personne avec ses clients fantastiques est nécessaire. Grove, le plus âgé, est né en Hongrie en 1936. Après avoir obtenu un doctorat en génie des substances chimiques au College of California, Berkeley, il a commencé une carrière chez Fairchild Semiconductor en 1963, puis il est toujours parti pour commencer Intel en 1968. En 1980 , Intel s’est associé à IBM pour créer le microprocesseur de cet ordinateur personnel initial. Grove est devenu Chief Executive Officer en 1987, soulignant la réputation d’Intel en tant que fournisseur mondial de microprocesseurs le plus important. En 1998, lorsqu’il a démissionné, Intel conduisait environ 80% des PC. Les passerelles sont venues dans ce monde en 1955 à Seattle. Il a notoirement quitté Harvard en 1975 pour se lancer sur Microsoft avec Paul Allen. 5 ans plus tard, IBM a approché Microsoft pour fournir une plate-forme pour le tout premier PC. Microsoft a produit une tuerie à ce moment-là en offrant sa plate-forme à la concurrence d’IBM, en plus d’acheter des cours comme Excel, Word et le package Business Office. Ils sont restés compétitifs à l’aube de votre World Wide Web avec l’amélioration du navigateur Internet. En 2000, voyage entreprise Marrakech Gates a démissionné de son poste de PDG. Le travail est venu dans ce monde la même année que Gates, a grandi dans la Silicon Valley et avait également été un décrocheur d’université qui s’est joint à son ami Steve Wozniak pour créer Apple inc. La société Apple Laptop ou ordinateur a vu le jour en 1976; en 1980, avec l’introduction de l’Apple II, la société a voyagé dans la communauté. Rivalisant IBM, la société Apple a brisé le moisi avec le Macintosh en 1984. Mais le ralentissement des ventes de ce Mac à prix substantiel a généré des emplois, laissant la société en 1985 pour découvrir After that et dominer l’activité d’animation Pixar. Il a renvoyé à la société Apple en tant que consultant en 1997 et à la fin PDG, repensant facilement l’ordinateur Apple en iMac en 1998, puis en émettant l’iPod en 2001. Avec toute l’arrivée de l’iphone 4 en 2007, puis votre pomme ipad 36 mois plus tard, Jobs et Apple ont obtenu la garantie de la plus grande capitalisation de marché associée à une entreprise dans le passé. Des emplois ont démissionné en 2011 pour cause de maladie. En dépit de leurs différences (Grove était vraiment un élève de contrôle auto-discipliné, Tasks était en fait un enfant de contre-culture folle et mal rasé avec des concepts majeurs, Gates était fasciné par les problèmes techniques), trois des énormes désirs distribués: Tout le monde rêvait de transformer le monde. Chacun était assez fervent pour abaisser verbalement ses ouvriers. Tout le monde était paranoïaque sur la rivalité. Cette image plonge dans les points communs qui dirigent ces hommes et en font les PDG les plus efficaces de leur époque, et peut-être même en fait.



La conscience de John Calvin


« Le voile du mariage sacré permettra à mon mari et à son partenaire de fournir l’autre plaisir. » Peut-être qu’aucun théologien ne fait beaucoup plus pour former nos vues occidentales actuelles sur la ressemblance, le mariage et les êtres chers que John Calvin. L’important pasteur français a aidé à diriger la société moderne des groupes de l’âge sombre en redéfinissant les fonctions des maris et des conjoints et en ajoutant de nouvelles règles de divorce qui permettaient aux hommes et aux femmes de poursuivre en justice pour la garde et la pension alimentaire. Calvin avait 40 ans une fois qu’il a commencé à prendre en considération de manière significative le mariage pour lui-même. Toujours à un stade précoce de la carrière cléricale, il considérait les femmes comme des illuminées par rapport aux femmes de ménage glorifiées. «Je n’ai en aucun cas pris une meilleure moitié», a publié Calvin, «et je ne sais pas si je vais éventuellement me marier. Si je le fais, cela pourrait être pour me libérer personnellement de préoccupations sans importance afin que je puisse vraiment m’investir personnellement dans le Seigneur. Ses bons amis lui ont recommandé de chercher un partenaire. Il a organisé ses directives de sol pour ce genre d’union, en composant: Je ne fais pas partie de ces fans insensés qui acceptent même les vices, une fois qu’ils ont fini avec une bonne silhouette. La seule vraie beauté qui m’attire est celle-ci: si elle est modeste, accommodante, pas hautaine, frugale, patiente, et on s’attend à ce qu’elle se préoccupe de mon état de santé général. Au début de 1540, l’un des partisans de Calvin le dévoila à une nouvelle Allemande parmi les respectables proches. Il voulait une femme de ménage avec qui il pourrait converser et prévoir des problèmes d’interaction avec la jeune femme germanophone. Il n’a pas voulu blesser ses pensées; il a accepté à contrecœur le mariage sur la question, elle trouve comment parler français. Sa famille a commencé à programmer un mariage pour votre printemps. De plus, Calvin a envoyé son frère avec les lignes directrices pour trouver rapidement un choix de mariage considérablement meilleur. (Les recherches de son frère ont finalement été un échec.) Il est évident que Calvin a eu une petite confiance en lui que sa fiancée peut apprendre le français. . . et elle ne s’est manifestement pas exécutée, car c’était le moment de la noce qui émergeait et voyageait sans cloches de noce. Après ces 12 mois, Calvin a découvert une possibilité de mariage bien plus acceptable à Idelette de Bure, une personne veuve de sa congrégation. Cette nouvelle dame possédait une expérience de gestion d’une maison, avec deux jeunes de sa vie conjugale antérieure – un kit de démarrage de base à peu près pour enfants selon Calvin. Plus important encore, elle parlait sa langue. Cette période, Calvin a subi l’utilisation des noces.